Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la lessive maison

Dans cette période où nous sommes toujours plus nombreux à être soucieux de l’avenir de la planète (et tant mieux !), nous essayons tous de faire des efforts quotidiens, de prendre de meilleures habitudes. Et ça passe aussi par la lessive !

En effet, le manque de transparence des marques, la présence de substances très controversées - comme l’huile de palme, les azurants optiques, parfums de synthèses, et divers sulfates -, leurs effets sur l'environnement et notre santé nous font dire “ras le bol” aux lessives classiques. 

Et nous fait nous tourner vers des alternatives plus propres et moins obscures, comme faire sa lessive maison.

Nous faisons le point avec vous sur la lessive à faire soi-même, sa fabrication, mais aussi ses avantages et inconvénients.

Comment faire sa propre lessive ?

Commençons par le commencement.

Pour faire votre propre lessive, il n’y a pas besoin de beaucoup d’ingrédients, contrairement à ce que l’on pense !

Il existe de nombreuses recettes, que vous pouvez trouver sur le net ou ailleurs, mais la plus courante est composée de trois ingrédients : d’eau, de savon de Marseille et de bicarbonate de soude.

Certains y ajoutent des gouttes d’huiles essentielles purifiantes et parfumantes, comme la lavande, le pamplemousse ou l’arbre à thé mais ça n’est pas obligatoire.

Ensuite, il suffit de jouer au petit chimiste ! Attention à bien mettre un tablier et des gants pour protéger vos vêtements et vos mains, mais aussi de recouvrir les espaces autour de votre labo maison. Le bicarbonate de soude est un produit chimique naturel qui peut être abrasif.

Faites bouillir l’eau, puis faites-y fondre le savon de Marseille râpé en copeaux. Attendez que ça refroidisse, et rajoutez enfin le bicarbonate de soude.

Une fois que tout est prêt, vous n’avez plus qu’à la mettre dans le bidon de votre choix, et voilà !

C’est simple comme bonjour, non ?

Faire sa lessive maison : les avantages

Faire sa lessive maison présente plusieurs avantages. Tout d’abord, nous pouvons revenir plus en détail sur ceux dont nous vous parlions brièvement en introduction : la protection de l’environnement et de votre santé.

Ce qui pose problème avec les lessives traditionnelles, concernant l’écologie, c’est qu’elles sont fabriquées avec de nombreux produits issus de la pétrochimie, leur permettant d’être parfumées artificiellement, de blanchir le linge, de l’adoucir… Et tous ces composants ne sont pas du tout naturels, comme vous pouvez vous en douter.

Ils sont donc bien sûr non-biodégradables, polluent les nappes phréatiques, et perturbent les écosystèmes marins – car toutes nos canalisations ou presque finissent dans la mer… Celle de notre lave-linge aussi !

La lessive maison, composée d’ingrédients naturels, évite ces effets secondaires néfastes.

Côté santé, il faut savoir que les vêtements et linges de maison sont constamment au contact de votre peau. Et la peau, c’est le seul organe externe de notre corps ! Elle absorbe ce qu’elle touche, c’est pourquoi de nombreuses lessives sont allergènes ou agressives pour la peau, notamment pour les personnes qui ont la peau sensible, et bien sûr les tout-petits.

Quels sont les inconvénients à faire sa lessive soi-même ?

Mais bien sûr, tout n’est pas tout rose (ou plutôt tout vert) au pays du ménage écolo !

La lessive maison a forcément quelques défauts.

Premièrement, vous aurez, au début, moins cette impression de « linge propre », car nous associons, à tort propreté à parfum. Cela peut donc déplaire à beaucoup, mais vos tissus ne sentiront rien ou presque, et ce même si vous ajoutez des huiles essentielles dans votre recette de lessive maison.

Aussi, devoir prendre du temps pour la faire soi-même peut être un inconvénient pour certaines personnes. En effet, ça peut être compliqué de devoir en refaire le soir avant de se coucher quand on se rend compte au moment de lancer le lave-linge que le bidon est vide…

Quel que soit le savon de Marseille que vous choisirez, sachez que celui-ci aura toujours tendance à s’accrocher aux tuyaux de la machine. Si vous ne la faites pas tourner à vide (ou avec un verre de vinaigre blanc) plus souvent après être passé la version maison de la lessive, elle pourra se boucher.

Enfin, si la lessive maison lave aussi bien que la lessive industrielle, même à basse température, elle peut ne pas venir à bout des taches incrustées. Il faudra donc bien prélaver votre linge s’il est taché.

Y a-t-il d’autres alternatives ?

Mais comment faire si vous souhaitez dire adieu aux substances toxiques mais que vous n’avez pas été convaincue par le fait de faire vous-même votre lessive ? Trouver un juste milieu entre ce que l’on veut faire et ce que l’on peut faire réellement, ce n’est pas toujours facile !

Pour cela, vous avez l’alternative de passer à la version écolo !

Les lessives écologiques prennent le meilleur de chaque version : d’un côté l’efficacité et le parfum des version classiques, et de l’autre côté, le respect de l’environnement et de la santé des recettes maison.

On laisse de côté les lessives aux ingrédients bidons et (dangereux !), pour passer aux Petits Bidons !

Avec 99% de composants d’origine naturelle et biodégradables, et le juste nombre d’ingrédients, couplé à une certification Ecocert et à une efficacité qui fera pâlir d’envie toutes ses concurrentes, la lessive des Petits Bidons, c’est la bonne solution pour s’engager pour un monde plus écolo, tout en ne renonçant pas à la propreté de son linge.

Alors, quand est-ce qu’on la fait, cette lessive ?

  • Partager ce contenu